Comment j’y suis venue… et mon parcours

A vrai dire, je n’en ai pas le moindre souvenir.

Il est possible que ce soit à l’occasion de recherches pour mon « château de poupées » et j’ai dû tomber sur des « reborn » qui m’ont « conduite » sur des BJD !

Ensuite, je me suis inscrite à Matériel Céleste  et j’ai alors fait mon premier achat.

J’ai donc « trouvé » le moyen d’acheter un modèle non seulement pas cher (pour cette taille) mais en plus somme toute assez original : la Diana Fashion Doll de chez Dollmore (apparemment on ne les trouve que là).

Dollmore est une marque coréenne.

Voici « Diana » rebaptisée Aenor :

Ensuite, j’ai eu envie d’avoir un enfant pour Aenor, et j’ai commandé une Dikadoll (autre marque), la Berry… qui devint Herulf :

Et enfin, j’ai acheté à une passionnée de BJD, Loryn, une de ses BJD, un Linfeng de Family Boy, Domi (dont j’étais la « marraine ») je l’ai renommé avant-hier Gregor car il est une « montagne ».

Depuis samedi, cette passion m’a reprise… et je ne sais PAS pourquoi ni comment… après plusieurs années de délaissement, je me sens plus motivée que jamais.

A telle enseigne que je compte acheter un compagnon pour Aenor qui soit de son gabarit et de la même marque, un Fashion Doll, le modèle Jaden qui se nommera Lachlan.

Publicités